Villefranche – Pays d’Aix 31-30 (12-15)
Après un début de match où les 2 équipes se sont rendues coup pour coup, 4-4 à la 9ème, 8-8 à la 20ème puis 11-11 à la 25ème, les Aixois prennent le large juste avant la mi-temps en terminant sur un 4-1. L’écart score 12 à 15 et un niveau d’agressivité défensive correct laissent envisager une bonne seconde mi-temps. Les provençaux repartent de plus belle en marquant dès la reprise sur un engagement façon “Norvégienne” au bout de 12 secondes seulement. L’écart se creuse progressivement avec l’équipe Beaujolaise, +4 à la 37ème (16-20) puis + 6 à la 40ème (17-23) ce qui pousse l’entraineur adverse à déposer un temps mort pour remobiliser ses troupes. Alors que les noirs et jaunes s’imposaient dans les duels en défense depuis le début du match, un relâchement énorme ce fait ressentir dans ce domaine lors des 10 minutes suivantes avec une seule neutralisation. Nos adversaires n’en demandaient pas tant pour recoller au score 26-27 à la 53ème, ce qui pousse le banc Aixois à poser un temps mort pour arrêter l’hémorragie. Le recadrage est salutaire, une belle solution collective est trouvée en attaque pour donner un peu d’air 26-28. A 3 minutes de la fin du match, l’écart reste stable 28-30 alors que nous sommes en plein money time mais nos adversaires marquent 2 buts en 1 minute et tout va se jouer dans les derniers instants donc les coachs du PAUC déposent leur dernier temps mort. 2 immanquables à 6m des Aixois laisseront une ultime occasion à leurs adversaires de remporter le match, ce qu’ils ne se priveront pas de faire juste avant le buzzer.
François CERMELJ “Après avoir mené de 6 buts en seconde mi-temps, l’équipe a montré un gros passage à vide en défense, c’est au cours de ces 10 minutes que nous perdons le match. La fin de match se joue sur quelques détails qui peuvent tourner dans un sens ou dans l’autre, et cette fois-ci, ça n’était pas pour nous! Nous allons travailler pour faire en sorte que la prochaine fois nous gardions un niveau d’agressivité plus stable tout au long du match. Et j’espère aussi que nous retiendrons la leçon pour la gestion du money time, ça fait partie de l’apprentissage et ça pourra nous servir pour la suite…”
Pays d’Aix – Valence 31- 28 (17-13)
Toute l’amertume de la défaite à la dernière seconde du weekend passé a nourri le travail de la semaine. Les joueurs et les coachs avaient à cœur de dépasser ce revers en affrontant Valence, équipe invaincue depuis le début du championnat. L’entame de match est parfaite 5-2 au bout de 8 min de jeu, l’entraineur adverse tente de casser la dynamique avec un premier temps mort mais les Aixois enfoncent le clou 7-2 à la 9ème. Cet écart se creuse encore pendant le quart d’heure qui suit allant même jusqu’à 7 buts, 17-10 à la 26ème. Alliant de grosses défenses et des montées de balles efficaces, les jeunes joueurs du PAUC font vibrer le gymnase Bobet qui a marqué de belles heures de l’histoire du club. Valence revient à 17-13 à la pause mais les minots ont fait une belle première mi-temps et ont marqué leurs adversaires du jour.
La deuxième partie de match repart de plus belle, les Aixois accélèrent de nouveau et remettent à distance les Valentinois 23-17 à la 41ème, le coach de Valence pose son 2ème carton vert sur la table de marque. Mais rien n’y fait les minots sont déterminés à ne rien lâcher. 49ème, dernier temps mort adverse, l’écart est le même 27-21. Les Provençaux sont bien décidés à maintenir leur niveau de jeu, 30-25 à la 55ème. En abordant le money time, une légère fébrilité en repensant au dernier match est dans la tête des joueurs. Mais de bonnes défenses qui vont faciliter les arrêts du gardien vont vite lever le doute, les Aixois obtiennent une belle victoire 31-28.
Prochain match samedi 11 mars à Villeurbanne.