L'édito

salomez

A l’heure de débuter sa dernière saison au Val de l’Arc, dans un championnat de France de D1 rebaptisé « LIDL STARLIGUE », une réalité s’impose : le PAUC nous doit une revanche.

En dépit de quelques performances contre de grosses écuries de la LNH, dont l’exploit retentissant chez le champion de France Parisien, la saison écoulée nous a laissé sur un sentiment mitigé, sur un goût d’inachevé. Il fallait réagir, et les dirigeants du PAUC l’ont fait en travaillant d’arrache-pied pour renforcer et refaçonner notre équipe, avec pour objectif affiché de se rapprocher des places européennes. Parce que le PAUC se trouve à un moment charnière et que son avenir doit s’écrire avec un grand A.

A comme Aréna, puisqu’après 57 années passées dans son gymnase natal de « Louison BOBET », suivies de 5 saisons inoubliables dans cette salle mythique du « Val de l’Arc », le PAUC va en Septembre 2017 prendre résidence dans ce qui sera à n’en pas douter, l’enceinte la plus prestigieuse et la plus fonctionnelle de France. « A » comme Ambition, parce qu’avec un tel équipement à venir et avec le puissant soutien de la ville d’Aix en Provence, du Conseil du Territoire du Pays d’Aix, de la Métropole AIX-MARSEILLE PROVENCE, du Conseil Départemental des Bouches du Rhône et de la Région PACA, ainsi que celui encore renforcé de ses partenaires privés, le PAUC se doit de grandir et de se rapprocher des sommets.

Alors, à l’instant d’entamer notre cinquième saison dans l’élite du Handball Français, la vérité appartient désormais au terrain, et c’est à vous Messieurs, de jouer, de nous faire vibrer, de nous faire rêver, de nous « envoler » vers l’Aréna.

Excellente saison à toutes et à tous.
Christian Salomez, président du PAUC Handball