Category : Nationale 2

« Prendre le sifflet, c’est accepter de prendre des responsabilités »

Le secteur de l’arbitrage du PAUC, coordonné et animé par Denis CRETTE (responsable de l’arbitrage au PAUC) et Sébastien BACQUET (animateur de l’école d’arbitrage et secrétaire général du club), prend une place importante au sein du club. Arrivés au PAUC depuis le début de la saison 2017 / 2018, Mathieu Ripert (23 ans) et Maxime Gandon (21 ans), nos Juges Arbitres nationaux témoignent de leurs conditions au sein du club, à la suite du match amical du 22 janvier qui a opposé le PAUC à l’équipe macédonienne H.C. Metalurg Skopje.

 

Mathieu Ripert :

« L’aventure de l’arbitrage a commencé, pour l’un comme pour l’autre, par notre volonté de dépanner nos clubs respectifs et finalement, nous y sommes toujours aujourd’hui. Nous formons un binôme d’arbitrage depuis 5 ans maintenant.

J’ai été gardien et Maxime joue également en tant que joueur. Ce qui me plait c’est la vision différente du jeu qu’on peut avoir par rapport à une vision de joueur.

En tant que gardien on ne participe pas tout le temps, on est vraiment là en dernier rempart, nous ne sommes pas dans l’action permanente ou dans la construction d’une défense mais vraiment dans la communication et dans un face à face avec l’adversaire. Alors qu’en tant qu’arbitre, on peut voir un duel attaquant / défenseur sous un autre angle et ça nous permet d’apprendre en technique. C’est une manière vraiment intéressante de découvrir le handball.

Concernant l’avenir, on a pour objectif de monter le plus haut possible. Mais je pense qu’il est important, pour nous comme pour les plus jeunes qui veulent commencer l’arbitrage, de prendre du plaisir avant tout, de toujours être à l’écoute pour pouvoir progresser. Il faut savoir échanger avec les coachs car ça nous permet d’apprendre et de corriger des erreurs qu’on a pu faire pendant des matchs par exemple. »

 

Maxime Gandon :

« D’être arbitre nous permet d’avoir une autre vision du jeu, de le voir d’un œil extérieur et d’être plus objectif que quand on est dans le match. C’est un rôle qui peut être difficile, selon les rencontres, selon le contexte, selon les endroits. Pour le match amical qui a opposé le PAUC à Metalurg Skopje, nous avions une petite appréhension car c’était la première fois qu’on arbitrait une D1 face à un club étranger. Il faut prendre en compte que la barrière de la langue est une difficulté supplémentaire dans l’exercice. Lors de ce match, le PAUC a pris l’ascendant rapidement sur ses adversaires. Il fallait donc s’attendre à des tensions entre les équipes, et un léger stress supplémentaire pour nous car généralement quand une équipe échoue dans le jeu, la solution la plus simple est d’accuser l’arbitrage. Il faut donc s’y habituer, ne pas se laisser déstabiliser, être plus fort mentalement et encaisser. C’est aussi pour ça que le binôme d’arbitrage doit être très solide. Si l’un de nous est dans la difficulté, il faut que l’autre soit plus présent de manière à ce que personne, public, joueurs ou staff ne ressentent un passage à vide de l’un ou de l’autre.

Concernant notre progression en tant qu’arbitres, ça passe beaucoup par la formation qu’on a au sein du club avec Sébastien Baquet et Denis Crette. Nous sommes fiers de faire partie de l’école d’arbitrage et encore plus depuis qu’elle a reçu le Label Prestige de la Fédération Française de Handball à l’occasion de la finale de l’euro féminin à Paris le 16 décembre dernier. »

Sébastien BACQUET

« L’école d’arbitrage du PAUC a été labellisée « Prestige » par la Fédération Française de Handball. Cette labellisation confirme le travail effectué et entrepris depuis plusieurs années au sein de notre club. Toutefois nous ne devons pas relâcher nos efforts à tous les niveaux de jeu afin que la formation du jeune joueur soit complète et que la partie arbitrage soit traitée au mieux dans sa formation. « Prendre le sifflet », c’est accepter de prendre des responsabilités pour l’intérêt de son équipe car rappelons le, une équipe engagée en championnat doit pouvoir fournir un binôme de Juges Arbitres Jeunes (JAJ). »

Dans le cadre de l’école d’arbitrage, en lien avec les actions de l’Académie du PAUC, seront organisées conjointement une journée de stage afin de faire intervenir nos JAJ le 20 février prochain sur les oppositions. L’objectif étant double : pouvoir faire un point sur leurs acquis et les aider à progresser dans leur pratique. »

Et vous ça vous tente ?
Pour toute demande d’information complémentaire sur l’école d’arbitrage, contactez Sébastien BACQUET [sebastien.bacquet@paysdaixhandball.com]

Crédit photo : Sylvain Sauvage / PAUC

UN POINT SUR LE CLASSEMENT A LA MI-SAISON

Après une victoire 33-30 le week-end dernier à domicile contre l’U.S. CRAUROISE HANDBALL lors de la 9e journée de Nationale 2, le PAUC se déplace aujourd’hui pour jouer un derby de milieu de tableau de la poule 6 chez nos voisins, CHATEAUNEUF HANDBALL (20H00).

Actuellement 7e de la poule 6 avec 19 points, les protégés de Didier DE SAMIE pointent à 2 longueurs de Saint-Raphaël (actuellement 3e au classement de la poule) que le PAUC jouera lors de la 11e journée à domicile le 2 février à 20h15 au Val de l’Arc. On espère vous y voir nombreux !

UN POINT SUR LES RÉSULTATS

Journée 1 – 15/09/2018
A.S.MONACO HANDBALL 37 – 32 PAUC

Journée 2 – 22/09/2018
PAUC 34 – 33 AS BTP NICE HANDBALL

Journée 3 – 06/10/2018
CS MARSEILLE PROVENCE HB 27 – 27 PAUC

Journée 4 – 13/10/2018
PAUC 23 – 28 ISTRES PROVENCE HANDBALL

Journée 5 – 20/10/2018
SAINT ETIENNE MASCULIN HANDBALL 31 – 27 PAUC

Journée 6 – 03/11/2018
O. ANTIBES JUAN LES PINS HB 36 – 36 PAUC

Journée 7 – 17/11/2018
PAUC 27 – 21 VILLENEUVE LOUBET HANDBALL

Journée 8 – 24/11/2018
GFCA HANDBALL 26 – 28 PAUC

Journée 9 – 19/01/2019
PAUC 33 – 30 U.S. CRAUROISE HANDBALL

Copyright photo : Sylvain Sauvage / PAUC
Source classement : ff-handball.org

NOAH GAUDIN – MVP DE L’AIRPORT TROPHY AVEC L’EQUIPE DE FRANCE U20

Dans un tournoi estival très relevé, l’équipe de France U20 remporte pour la première fois l’Airport Trophy à Zurich. Face à l’Allemagne, la Suisse et l’Espagne, Noah Gaudin a éclaboussé de tout son talent cette compétition en remportant le titre de meilleur buteur avec 19 réalisations et surtout celui de meilleur joueur du Tournoi.

 

 

© Airport Trophy

Avec un bilan de deux victoires sur l’Espagne et la Suisse et un match nul contre l’Allemagne, l’équipe de France remporte ce tournoi international amical.

Classement du tournoi : 1. France, 2. Espagne, 3. Allemagne, 4. Suisse.

Bravo les Bleuets et Bravo Noah !

Le Beach Handball débarque au PAUC

Après son entrée dans l’Aréna en Octobre 2017, le PAUC se lance dans une nouvelle aventure !

Aujourd’hui, le PAUC accueille une nouvelle pratique : le Beach Handball !

Le Beach Handball se pratique sur un petit terrain de sable de 15 mètres sur 27 mètres avec des zones de 6 mètres. Cela se joue à 3 contre 3 plus 1 gardien. Cette pratique est donc dérivée de celle connue en salle, mais on y retrouve le même fond de jeu.

Le club souhaite être acteur du développement de cette pratique sur le territoire français et ouvre une section entièrement dédiée à ce sport outdoor. Elle sera pilotée par Mickael Illes, ancien joueur professionnel du PAUC (2012-2015), fan de Beach et actuel sélectionneur de l’équipe de France Beach Handball masculine. L’objectif est de construire des équipes jeunes et séniors et de pouvoir ainsi disputer divers tournois internationaux durant la saison, avec la possibilité de rester licencié dans son club.

Les entrainements se dérouleront dans l’enceinte du CREPS d’Aix-en-Provence, sur les terrains de Beach.

2 terrains : un pour l’équipe masculine, un pour l’équipe féminine.

Ils auront lieux le mercredi, de 18h à 19h30 pour la catégorie jeune (né(e) en 2002 ; 2003 ou 2004) et suivie de 19h30 à 21h pour la catégorie sénior (né(e) en 2001 ou avant).

Alors nous vous vous attendons pour venir découvrir et vous tester dès le mercredi 16 mai 2018 !

Informations complémentaires :

  • Tu es déjà licencié(e) au PAUC : 40€
  • Tu es licencié(e) dans un autre club que le PAUC : 80€
  • Tu n’es pas licencié(e) : 160€

Pour chaque séance, il vous sera demandé une participation de 5€.

Est compris dans chaque inscription une dotation maillot et short « PAUC Beach Handball »

Pour les personnes possédant déjà une licence de handball, il vous faudra présenter celle-ci au moment de l’inscription.

Toutes les inscriptions se feront au secrétariat du PAUC

ARENA du Pays d’Aix

1955, rue Claude Nicolas LEDOUX

13290 Aix-en-Provence

Horaires : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Téléphone : 04 65 26 02 90

Mail : secretariat@paysdaixhandball.com

Pour les personnes non licenciées il vous faudra apporter :

  • Le formulaire du club à remplir
  • Un certificat médical (à faire remplir par votre médecin)
  • Si vous êtes mineur : une autorisation parentale
  • Une photo identité
  • Votre carte d’identité
1 séance d’essai possible et gratuite les 16 ou 23 mai 2018.

 

 

 

Présentation du Beach Handball – Par Mickael Illes.

Peux-tu nous présenter le Beach Handball ?

M.I : Le Beach handball est une pratique qui s’est développée en même temps que le Sandball en France. Le sandball est une pratique ludique et spectaculaire, faite pour s’amuser sans l’esprit de compétition que l’on peut retrouver dans le beach handball.

Comme pour le handball indoor, il existe des compétitions internationales de Beach depuis les années 1990, une année sur deux un mondial et une année sur deux un championnat d’Europe. Toutes les grandes nations y participent (Espagne, Croatie…). Cependant, contrairement au handball indoor qui est resté plus européen, le beach handball tend à se développer mondialement notamment en Amérique Latine, mais aussi dans les pays Africain avec l’Egypte, la Tunisie, mais aussi en Océanie avec l’Australie.

C’est une pratique qui aujourd’hui aspire à être olympique et nous espérons voir le beach handball aux JO à Paris en 2024…

Qu’est-ce qui différencie le handball et le Beach handball ?

M.I : Le Beach handball se joue sur un petit terrain de 15 mètres sur 27 mètres avec des zones de 6 mètres qui sont rectangulaires. Cela se joue à 3 contre 3 plus 1 gardien. En attaque le gardien sort pour faire entrer en jeu un attaquant supplémentaire. Cet attaquant a un maillot identique à celui du gardien et s’il marque simplement cela vaut 2 points. Les autres joueurs qui n’ont pas le chasuble gardien, devront marquer en « 360° » ou en « kung fu » s’ils veulent marquer 2 points.

En terme de défense c’est comme le handball indoor sauf que nous avons pas le droit au contact. Cela se joue tout en placement et en dissuasion. Il y a beaucoup de jeu de contre, on essaye en général de contrer les tireurs qui vont faire leurs 360° ou leurs Kung-fu.

Quels sont les enjeux du Beach handball français ?

M.I : On a choisi de commencer par le haut en créant des équipes de France, en premier lieu sénior, puis junior qui vont aller jouer le championnat d’Europe au Monténégro cet été.

Les filles en sénior se sont qualifiées l’année dernière au championnat d’Europe 2017 en Croatie pour le championnat du monde en Russie été 2018.

La pratique du Beach se développe de plus en plus dans les régions. La Vendée a créé un championnat de Beach handball qui se déroule durant l’été 2018 sur le format 6 journées. La Bretagne travaille également sur un championnat.

L’aspect club se développe. C’est encore un peu compliqué avec la fédération, notamment au niveau des licences et des compétitions mais ça se développe. J’ai bon espoir que dans les 2 ou 3 années à venir on arrive à sortir un schéma de championnats régionaux et nationaux qui pourront déterminer, sous l’égide d’un club, un champion de France  de Beach handball.

 

Le PAUC se lance dans l’aventure du Beach, peux-tu nous en dire plus ?

M.I : A l’origine j’avais le projet de créer un club sur Aix-en-Provence. Je me suis vite rapproché du PAUC car c’était intéressant que l’entité forte du handball de la région s’implique dans le Beach handball. Les dirigeants du PAUC partagent le fait qu’il s’agit d’un axe de développement pertinent à l’avenir. On a donc réussi à trouver une manière de fonctionner et on va lancer une section Beach handball au PAUC.

Michel Salomez avait soumis l’idée d’offrir la possibilité à tous les licenciés PAUC d’y participer mais aussi la possibilité d’ouvrir aux licenciés des autres clubs, en gardant leur licence. La formule semble intéressée bon nombre de passionnés de handball en mal de pratique durant l’été. La ville d’Aix-en-Provence présente tous les pré-requis pour y implanter cette nouvelle pratique.

L’objectif est d’aller faire quelques tournois à l’étranger dès cette année pour exporter le PAUC et le Beach handball à l’international.

Dans un premier temps il n’y aura pas de compétitions régionales ou nationales sur le territoire français car cette voie de pratique reste à développer. Cependant, nous voulons faire partie des clubs pionniers d’une pratique en compétition et nous mettrons tous les moyens en œuvre pour que le Beach handball puisse se développer tout d’abord dans la région, mais aussi et ensuite à l’échelle nationale.

 

LES REGLES DU BEACH HANDBALL

1. 2 équipes de 4 joueurs
2. Mettre une balle en plastique dans les cages adverse
3. 3 pas balle en main
4. Les buts « spectaculaires » (360°, Kung fu, tir du gardien…) valent 2 points
5. 2 sets de 10 minutes
6. En cas d’égalité: « But en or »
7. Enjoy !!!

Horace Quintin, double casquette

Il n’y a pas que le samedi soir que nos jeunes disputent leurs matchs, certains joueurs de la Nationale 2 et du centre de formation s’activent avec leur équipe universitaire. C’est le cas de Julien Eynard, Robin Paris, Nathan Sertillange et Horace Quintin, inscrits au CREPS PACA et qui défendent les couleurs de l’Université de Nice. La semaine dernière, ils ont disputé un match important en FFSU (Fédération Française Sport Universitaire) et se sont qualifiés pour la phase finale de Grenoble du 29 au 31 mai prochain. Le jeune demi-centre, Horace Quintin évoque cette double casquette et les objectifs de fin de saison…

Horace Quintin : « A l’extérieur du PAUC, je découvre un nouveau rôle avec l’équipe universitaire, nous jouons avec les joueurs de l’Université de Nice. Ce sont des joueurs que nous côtoyons dans le championnat N2, nous avons gagné à Avignon contre Toulouse (41-34) et nous sommes donc qualifiés pour cette phase finale qui aura lieu du 29 au 31 mai à Grenoble. Le but étant de remporter ce championnat pour accéder à la poule élite l’an prochain. »

Avec un bilan de 8 victoires, 1 nul et 7 défaites, le PAUC est classé 6ème du championnat et réalise une bonne saison malgré quelques faux pas, malgré tout le jeune Aixois se veut optimiste et espère bien finir la saison en trombe avec la troupe de Mirza Saric.

HQ : « Nous n’avons pas eu les résultats escomptés en début de saison, ça se joue sur des détails, en défense nous avons quelques lacunes mais en attaque, nous marquons beaucoup de buts. Par exemple face à Antibes ; le tout premier match où nous perdons d’un but et le match retour nous le gagnons de 11 buts. On se demande encore où l’on a pêché alors que c’est un match que nous aurions dû gagner. Je prends du plaisir à évoluer en Nationale 2, j’ai beaucoup progressé physiquement et handballistiquement, je ne pensais pas jouer autant et je prends ce que l’on me donne afin de progresser au mieux pour la suite. »