Les Aixois ne verront pas le dernier carré de la Coupe de France. Après s’être bien battus, ils ont été éliminés en quart de finale par Montpellier 32 – 27 dimanche après-midi à Bougnol. Si le score peut paraitre sévère à l’arrivée, Jérôme Fernandez peut-être rassuré par la prestation de ses hommes. Car c’est eux qui vont longtemps dominer les tenants du titre dans le jeu. S’appuyant sur une bonne défense, les Aixois vont poser leur emprise sur la rencontre avec notamment un Sergiy Onufriyenko en pleine forme (7 buts). Devant les caméras de beIN Sports, c’est bien le PAUC qui vire en tête à la pause (15-16) pour le plus grand plaisir de leurs supporters venus nombreux les encourager.

L’égyptien Mohamed Mamdouh qui finira meilleur buteur de l’Оquipe avec huit réalisations sème le trouble dans la défense adverse (17-19). Mais Montpellier reste dangereux. Dolenec sur pénalty donne l’avantage aux siens pour la première fois du match (20-19 à la 38e). Le PAUC n’abdique pas pour autant. Jordan Camarero remet les compteurs à égalité (23-23 И la 45e). La mission parait possible, mais les Héraultais réagissent immédiatement. Ensuite tout s’accroître. Les Aixois en panne d’efficacité butent systématiquement sur le gardien Nikola Portner. En face, ça joue vite. Les hommes de Patrice Canayer infligent un 6-0 terrible (29-23 à la 54e). Le PAUC ne s’en relèvera pas. Désormais éliminés de la Coupe de France, les Aixois pourront se concentrer sur le championnat où ils doivent défendre leur sixième place face à des équipes comme Nîmes et Toulouse.