L’US Créteil et le PAUC se sont séparés sur un score nul 27-27 ce soir dans le Val de Marne mais les Aixois peuvent nouer des regrets à l’issue de la rencontre après avoir mené une bonne partie du match et compté 5 buts d’avance (18-23) à la 43ème minute. Dos au mur, les Cristoliens ont infligé un véritable calvaire aux Aixois dans le money-time, ils ont privé les coéquipiers d’Andreu Candau de buts durant les 9 dernières minutes et ont eu l’occasion de réaliser un véritable hold-up. Le PAUC peut remercier son gardien Thomas Bauer qui a su préserver le point du match nul. Dans le même-temps Toulouse a échoué à Saint-Raphaël et Nîmes a concédé le nul à Dunkerque, le PAUC aurait pu donc se rapprocher d’un petit point du 5ème, Chambéry.  Rageant. Lors de la prochaine journée, Chambéry/PAUC au Phare sera donc une affiche à ne pas manquer en prime time devant les caméras de BeIN SPORTS, le jeudi 23 mars.

17 pertes de balle
Tout au long de la 2nde mi-temps, le PAUC aura mené les débats. Les Provençaux ont récité un handball de grande classe durant 20 minutes, prenant même 5 buts d’avance. Dans le money time, Christophe Mazel et ses joueurs abattent leur dernière carte : Descat et Alonso sonnent la révolte en attaque et la défense Cristolienne hausse le ton et contre les offensives aixoises. Les locaux se mettent à rêver et s’accrochent jusqu’au bout. Sur la dernière occasion aixoise, Goni Leoz loupe le cadre suite à une charge douteuse de la défense cristolienne. La dernière possession des ciels et blancs accouche d’un cafouillage entre Csepreghi et Mokrani et les deux équipes se quittent sur un match nul. On notera les 17 balles perdues des Aixois qui ont souffert dans les dix dernières minutes et des décisions arbitrales surprenantes. Prochaine rencontre face à Montpellier à 16h30 pour le 1/4 de finale de Coupe de France.