Les Aixois peuvent repartir de Toulouse avec beaucoup de regrets, dont celui de ne pas avoir pris les deux points face à un concurrent direct pour la course européenne. Et pourtant, il y avait encore la place hier soir de repartir avec la victoire seulement quelques imprécisions en attaque à des moments-clé, des erreurs d’appréciation dans les prises d’initiative, des errements en défense et des pertes de balle inhabituelles ont anéanti les espoirs des Provençaux. Le dernier but en contre attaque de Goni Leoz n’y changera rien, les Toulousains font défiler le temps pour s’emparer d’un précieux succès.

Chassé croisé
La mano à mano démarre dès le coup de sifflet, les deux équipes se rendent coup pour coup sur le terrain : Onufriyenko allume le premier mais Sanchez lui répond dans la foulée. Gabriel Loesch est impeccable sur la ligne des jets de 7 mètres et concrétise l’agressivité des Aixois. Mamdouh et Zein prennent alors leurs responsabilités pour maintenir à flot les Aixois (9-8 à la 19ème). Sole inscrit le 11ème but et provoque la colère de Fernandez qui arrête le jeu, les Aixois réagissent plutôt bien pour recoller au score grâce à Camarero et Mamdouh mais ce diable d’Illic permet aux siens de mener d’un petit but à la mi-temps (14-13).

Un final haletant
Les hommes de Gardent sont bien décidés à stopper leur série de 5 défaites de rang et accélèrent au retour des vestiaires, ils passent un terrible 4-0 au PAUC (18-14). Un temps mort pour remettre de la confiance dans les esprits Aixois et les coéquipiers de Ong repartent à l’attaque et grappillent leur retard, but après but. Gabriel Loesch montre la voie aux siens et le PAUC retrouve de sa superbe à la 45ème minute en égalisant. Le sprint final est lancé et à ce jeu-là les Toulousains ont un peu plus d’expérience, les Aixois sont en réaction et subissent le rythme du Fenix. Chelle clôt le sort du match et le Palais des Sports André Brouat est debout pour ovationner son équipe. Le PAUC peut nouer des regrets après ce match mais il en reste 5 à gagner pourcontinuer de croire au rêve européen. Prochaine étape face à Ivry le jeudi 20 Avril 2017 à 20h45 sur les antennes de BeIN Sports.