Le PAUC entame son sprint final en ce début de mois d’Avril avec 6 matches pour terminer cette saison 2017/2018 et le premier sera à Toulouse ce soir sur les antennes de BeIN Sports 3 à 20h45, un match déjà décisif dans la course à la 6ème place où le PAUC compte 3 points d’avance sur son adversaire du soir. Vainqueur à l’aller 38-35, les Aixois avaient fait forte impression, notamment en seconde période. Le PAUC doit également veiller à préserver son goal average en cas de revers.

Le même bilan
Les deux équipes possèdent une similitude étonnante après 20 rencontres de championnat le même bilan à domicile de Toulouse que celui du PAUC à l’extérieur avec 5 victoires, 1 nul et 4 défaites. Autant dire le match paraît plutôt indécis car statistiquement aucune des deux équipes ne prend le pas sur l’autre (288 buts inscrits à domicile pour Toulouse contre 289 à l’extérieur pour le PAUC). Si les Aixois ont un léger avantage selon les bookmakers, le Fenix reste une équipe dangereuse qui vient d’affronter Nantes, Chambéry, Saint-Raphaël, Montpellier et Paris à la suite (5 défaites) et qui compte bien reprendre sa marche en avant pour aller chercher une 6ème place au terme de la saison.

Sans Minne mais avec Andreu
Le sort s’abat sur le PAUC, lundi matin, Aymeric Minne s’est fracturé le doigt et sera absent 4 semaines minimum, un coup dur pour le PAUC qui devra se passer de son jeune talent. En revanche Juan Andreu Candau, après sa blessure face à Cesson, est finalement apte à rejouer et le PAUC retrouvera son duo de choc sur le poste de pivot avec Mamdouh. Il faudra néanmoins surveiller Sole et Ilic, les deux ailiers virevoltants de Toulouse (197 buts à eux deux) sont de véritables dangers. Le demi centre Maxime Gilbert peut également prendre feu donner le tournis aux défenses adverses.Enfin Frédéric Petterson, donne du fil à retordre à ses adversaires, un gros duel physique attend la charnière centrale du PAUC Handball.