partager
Équipe Pro

EHF CUP : La route s'arrête à Holstebro

Le PAUC s’incline 28-25 dans l’antre danoise d’Holstebro et achève ainsi la première campagne européenne de son histoire.

On savait ce déplacement au Danemark périlleux après le nul concédé à domicile dimanche dernier (25-25).

La qualité et la vitesse du jeu danois ainsi que leurs valeurs combatives avaient marqué notamment le scénario de la seconde mi-temps du match Aller. Mais surtout, il fallait prendre la mesure des problèmes actuels du collectif aixois dans leur jeu pour bien saisir l’inquiétude légitime avant ce déplacement, et où l’enjeu historique d’une première qualification en phase de poule d’EHF Cup n’aiderait pas à jouer totalement libéré.

La réaction de Jérôme FERNANDEZ :

« Sur l’ensemble des 2 matches, il nous a manqué les mêmes ingrédients, et notamment de l’efficacité offensive en arrivant à transformer les ballons de situations favorables. Lorsque les échecs à la finition se répètent, les adversaires reprennent confiance. Ensuite, ça se joue sur des petits détails. On est revenu au courage, avec une défense étagée. Wesley nous a laissé espérer en 1ère mi-temps grâce à ses parades sur contre-attaques adverses. On a aussi à déplorer de trop nombreuses pertes de balles , en plus des échecs aux tirs ça fait beaucoup, et ensuite on s’agace. On a réussi à revenir dans le match grâce à notre organisation défensive et sur les contres. Mais sur l’ensemble des 2 matches, on ne mérite pas de se qualifier, parce qu’ils ont été tout simplement plus efficaces que nous. On va se servir de cette expérience pour construire l’avenir. Pour l’heure, place au championnat avec la venue d’Istres dès mercredi. Un match où la victoire est impérative et qui va se jouer à l’énergie et à l’envie. »

 

La réaction d’Aymeric MINNE:

« Malgré notre mauvaise entame, je pense qu’il y avait la place aujourd’hui. Wesley fait un gros début de match, on reste dans le match grâce à lui. On répète les mêmes erreurs en début de 2nde période, comme la semaine dernière. On semble surpris par leur défense agressive, leur jeu rapide. C’est un peu dommage d’être aussi naïf en Coupe d’Europe. Là, ça ne pardonne pas ! Maintenant on a 3 matches qui arrivent qu’il faut gagner absolument si l’on veut sauver notre saison. »

La réaction de Michel SALOMEZ, Directeur Général du PAUC :

« Le PAUC doit grandir pour espérer ne plus connaître les mésaventures de Nîmes et d’Holstebro. L’arbitrage fait partie du jeu alors ne nous lamentons pas, travaillons, progressons et nous serons plus forts et en mesure d’obtenir le respect de tous ! C’est dans cette adversité que nous trouverons les ressources pour rebondir. La sanction est lourde et nous l’acceptons.Espérons que ceux qui ne font pas correctement leur job se remettent en question aussi .Le handball n’en sera que plus beau et plus grand ! »