partager
Équipe Pro

HISTORIQUE !

Ce soir, le PAUC se qualifie pour la première fois dans l'histoire du club, pour les phases de groupes de la Coupe EHF, en remportant son face à face aller / retour contre Chambéry ! 

Une soirée historique pour le club. Une défaite, certes, sur ce match retour 19-23 face à un club qui avait les crocs. Mais on retiendra 45 minutes de domination de nos aixois devant un public bouillant. On retiendra une victoire sans discussion au Phare dans un match aller maîtrisé. Des tensions, des chants, des cris.. ce troisième tour de qualification aura été une véritable bataille sur le terrain et dans les tribunes. C'était un match en 120 minutes, et nos aixois l'on fait !

 

Les réactions d'après-match 

 

Iñaki Peciña

"On entre désormais dans les phases de poules, plus compliquées à jouer, très exigeantes avec des équipes du même niveau voire meilleures et on ne pourra pas se permettre des faiblesses comme notre fin de match de ce soir. J'espère me tromper, mais je ne pense pas qu'on aura des matchs faciles dans lesquels on aura des possibilités de +5 ou +6 et pouvoir donner autant d'air à l'équipe adverse.
Chambéry est une très bonne équipe, il ne faut jamais oublié qu'ils ont fini 3e du championnat la saison précédente. On a peut-être sous estimé l'équipe sur ce match retour parce qu'on avait de l'avance, mais c'est fini, il faut qu'on apprenne, il ne faut plus jamais faire cette erreur. On a pas encore assez d’expérience pour pouvoir disputer un match avec une moins grande intensité que d'autres. On est en train de grandir, il ne faut pas oublier où était le club 3 saisons plus tôt, aujourd'hui on s'est fait peur mais il faut surtout réaliser qu'on était dans un match de qualification pour les phases de poules face à une très belle équipe de Chambéry." 

 

Gabriel Loesch 

"La qualification était le mot d'ordre ce soir. On a fait le job. Le match s'est joué en 120 minutes et si on analyse la globalité, on a fait seulement 15 mauvaises minutes. J'entends qu'on va perdre confiance.. mais non. On est en pleine confiance. Ce qu'on a montré ce soir pendant 45 minutes c'était très bien avec une belle défense. On s'est fait un peu peur vers la fin mais ça a été un luxe qu'on s'est accordé. Ça nous a permis de faire des rotations. Le principal c'est la qualification et on a réussi. Notre prochain objectif maintenant c'est Nîmes et on confiant pour gagner ce match." 

 

Jérôme Fernandez

"Quand à 15 minutes de la fin on a 3 buts d'avance, j'ai essayé de gérer le groupe en pensant au match de mercredi contre Nîmes. J'ai essayé de relancer des joueurs qui ont d'habitude moins de temps de jeu. Malheureusement on a perdu le match mais l'essentiel était de se qualifier. Je leur ai dit que j'étais le premier responsable de la défaite car j'ai laissé finir le match avec les joueurs qui étaient sur le terrain alors qu'il aurait peut-être fallu changer certaines choses, mais j'ai toujours gardé à l'esprit la qualification et le match de mercredi. Si j'avais craint pour la qualification, j'aurais sorti les joueurs cadres plus tard et je les aurais fait re-rentrer plus tôt. Il faut en tirer des leçons. J'assume la défaite d'aujourd'hui mais il faut retenir une seule chose c'est qu'on est qualifié et qu'on va jouer le tour principal de la Coupe EHF pour la première fois dans l'histoire du club."