partager
Équipe Pro

Le piège Istréen

Les hommes de Jérôme Fernandez ont chuté à Istres après avoir largement dominé les débats. Un faux pas dans un derby qui vient stopper la dynamique aixoise de 5 victoires de rang. Dans un contexte de derby, ce genre de match est toujours très attendu car, malgré les apparences, l'issue n'est jamais certaine.

Dès l'entame, le PAUC et Istres se rendent coup pour coup. Le PAUC prend petit à petit la mesure de son adversaire grâce notamment à un fond de jeu aixois bien huilé. Les offensives aixoises font mouche face à une défense istréenne pourtant bien en place. Malgré quelques pertes de balle, le PAUC mène logiquement à la pause 7 à 12. On sent les aixois dominateurs. Avec 6 buts d'avance et une balle de +7 (à la 36ème minute), une classe d'écart sépare alors les deux formations et le public istréen semble résigné. Mais voilà...

Derrière une défense istréenne resserrée, Cappelle sonne la révolte avec quelques arrêts décisifs qui enrayent la dynamique des artilleurs aixois. Poussés par  Daoud qui montre la voie, les istréens reviennent petit à petit (13-16 à la 40ème; 16-17 à la 45 ème) et profitent des errements défensifs aixois. Chauffée par une sono et un speaker trublion qui font fi du respect des règles imposées pendant le temps de jeu, la foule se réveille. ce joli bazar ambiant rend toute communication impossible sur le terrain au moment d'aborder un money time décisif (19-19 à la 50ème minute). Le match est totalement relancé. Le PAUC fait preuve de fébrilité alors que le collectif Istréen reboosté se jette sur tous les ballons pour ne pas lâcher l'espoir d'une première victoire de la saison en Lidl StarLigue.

Les coéquipiers d'Aymeric Minne reprennent deux longueurs d'avance à 5 minutes du coup de sifflet final avant de déjouer complètement et de perdre définitivement le fil dans les ultimes instants de la rencontre. Deux interceptions successives de Tuzolana remettent les compteurs à zéro avant un pénalty sifflé et transformé sur le dernier ballon istréen par une tentative de kung fu désespérée. Il reste moins de 10 secondes à jouer et Aymeric Minne prend ses responsabilités en tentant l'impossible. Sans succès. Le piège istréen s'est refermé. La messe est dite.

Le PAUC s'incline 25-24 face à de valeureux istréens qui sont allés chercher leur première victoire de la saison grâce notamment un engagement total en seconde période.

Cet accident de parcours fait parti des aléas du sport. Les ressorts ont plié mais ne sont pas rompus. La remobilisation est bien à l'ordre du jour côté PAUC avant de recevoir le champion d'Europe, Montpellier mercredi prochain à l'Arena à 20h45. Montpellier qui avait d'ailleurs bien failli connaître la même mésaventure, il y a 15 jours chez ces mêmes istréens.

Il va falloir digérer cet impair pour rapidement se recentrer sur les objectifs à venir. La course à l'Europe continue !

La chance sourit toujours aux audacieux. A nous de la saisir !